Les principaux paramètres

Le pH

Il correspond au degré d’acidité de l’eau. Il varie entre 0 et 14. En dessous de 7 le pH est acide, au dessus de 7 il est basique. Si il est égal à 7, il est neutre. Il est noté sans unité.

Le pH connaît des variations au cours de la journée : la nuit il diminue car les plantes rejettent du CO2, la journée il remonte car les plantes consomment le CO2 pour la photosynthèse. Il y a donc certaines précautions à prendre pour tester le pH de votre eau. Et surtout ne pas juger de l’état de votre aquarium seulement sur son pH !

La dureté totale

La dureté de l’eau correspond à sa teneur en sels minéraux (surtout en ions calcium et magnésium), elle est exprimée en degrés. Nous parlons ici de dureté totale. Le calcium et le magnésium sont des constituants majeurs de l’organisme et sont nécessaires dans l’équilibre d’un aquarium.

Il existe plusieurs unités de mesure. Celles qui nous intéressent sont les suivantes :

  • le degré allemand, °dGH ou GH pour GesamtHärte, 1 degré allemand vaut 1,78 degré français, soit 17,9 mg/litre,
  • le degré français, °fH ou TH pour Titre Hydrotimétrique, 1 degré français vaut 0,56 degré allemand.

Le GH est la mesure la plus utilisée.

Et hop, un petit tableau pour pouvoir qualifier votre eau !

Valeur Qualificatif
0 à 4 Très douce
5 à 8 Douce
9 à 12 Moyennement dure
13 à 18 Dure
19 à 30 Très dure
31 et plus Extrêmement dure

La dureté carbonatée

La dureté carbonatée a une grande importance dans l’aquarium. Elle fournit aux plantes les carbonates nécessaires à leur croissance. De plus, le bicarbonate de calcium qui la compose a un effet tampon sur le pH. Plus la dureté carbonatée sera élevée, plus le pH sera élevé et stable. En revanche, plus elle sera faible, plus le pH pourra être faible et sujet à des variations importantes. En règle générale, la dureté carbonatée représente 70 à 80% de la dureté totale. Attention, il peut cependant arriver que celle-ci soit supérieure à la dureté totale. Cela est dû à l’influence de minéraux présents comme le potassium et le sodium qui ne sont pas pris en compte dans nos tests d’aquariophilie. Pas d’inquiétude donc !

De même que pour la dureté totale, on retrouve différente différente unité :

  • le degré allemand, °dKH ou KH tout simplement
  • le degré français, °fT.A.C ou TAC

De même, le degré allemand est beaucoup plus courant que le degré français.

Les outils

Connaître les paramètres de votre eau demande, vous vous en doutiez, des outils. Il existe trois grande famille de testeur :

  • bandelettes
  • gouttelettes

La précision du résultat va dépendre du testeur que vous allez choisir.

Les bandelettes vont vous donner une approximation de la valeur. Ce sont les moins précises mais également les moins chères. (On en trouve pour 9€ sur Amazon). Je déconseille fortement ce type de testeur.

Les gouttelettes sont beaucoup plus précises que les bandelettes. C’est celles que j’utilise actuellement pour tester mon eau. Ce testeur est vendu par mallette contenant les différents tests. Compter une trentaine à une quarantaine d’euros pour la mallette. Et environ 10€ pour une recharge.

J’ai donc opté pour le WaterTest Set de chez Tetra que me propose les tests du pH, du KH, du GH et du NO2-. Amplement suffisant pour un débutant comme moi ! Vous pourrez le trouver sur internet pour environ 20€.

L’eau du robinet

C’est en effet cette eau qui va être décisive pour le choix de os poissons. Il vaut mieux prendre des poissons qui sont capable de vivre avec les paramètres de votre eau plutôt que de devoir adapter celle-ci (souvent coûteux et/ou mauvais pour la qualité de l’eau).

Pour tester cette eau, il faudra en mettre dans un récipient ouvert (j’utilise une bouteille de 50 cL sans son bouchon) et la laisser reposer pendant 24 heures. Ainsi le chlore ce sera évaporé et l’eau sera à température ambiante. Si vous souhaitez réaliser un test du pH, il est recommandé de laisser le récipient dans le noir.

La procédure des tests est indiquée dans la notice, suivez-la attentivement et surtout prenez votre temps !

J’ai donc réalisé le test du pH, du KH et du GH. Voici mes résultats :

  • pH = (8,0 ± 0,5), je ne suis pas trop sur de sa couleur. J’ai donc demandé à ma famille qui le situe entre 7,5 et 8,5.
  • GH = 8,5
  • KH = 4,5

Grâce au tableau fournit dans mon manuel livré avec la mallette, j’ai également pu déterminer le CO2 (qui dépend du pH et du KH). Le tableau ressemble au suivant :

On peut le lire ici, mon taux de CO2 par mg/L est de 1,2. Mon livret de donne 1,3 mg/L.

Problème. Gros problème. Mon taux de CO2 est très faible par rapport aux valeurs attendues (5 à 15 mg/L).

À suivre…